Cameroon: Consultant International Gestion des données

Organization: UN Children’s Fund
Country: Cameroon
Closing date: 29 Apr 2016

1 Contexte

Face aux effets néfastes dus au manque, à l’insuffisance et /ou à l’inadéquation des infrastructures d’eau potable et d’assainissement de base, et surtout à la recrudescence des maladies d’origine hydrique notamment le choléra, il apparaît urgent que des actions d’envergure soient entreprises. Ceci passe forcément par une prise de conscience par toutes les parties prenantes pour prioriser les besoins majeures dans les sous secteurs de l’eau et de l’assainissement liquide dans les différentes stratégies de développement du pays. Ceci requiert au préalable, une bonne connaissance de la situation. C’est ainsi que le Ministère de l’Eau et de l’Energie (MINEE) s’est engagé, avec le concours de ses partenaires, à faire l’inventaire des ouvrages d’hydraulique et d’assainissement liquide sur l’ensemble du territoire national.

La limite de l’inventaire, est son caractère ponctuel qui ne donne que la photographie à un moment donné sur la situation des ouvrages d’hydrauliques et d’assainissement liquide. Les données de l’inventaire ne sont pas suffisantes pour adresser l’ensemble des besoins informationnels nécessaires à la prise de décision. Pour résorber cette limite, un processus de mise à jour découlant d’une méthodologie crédible et facilité par les moyens technologiques de l’heure.

C’est ainsi que le MINEE a entamé la mise en place d’une base de données des ouvrages, dans le but de permettre non seulement la production des données à temps réel, mais aussi et surtout de permettre aux décideurs planifier, programmer et réaliser les investissements fiable pour combler le déficit existant en matière d’approvisionnement en eau. D’où le recours à l’expertise d’un consultant dont la mission se focalisera essentiellement sur l’analyse des mécanismes de collecte et de gestion des données sur les infrastructures d’alimentation en eau potable et d’assainissement de base au Cameroun.

2 OBJECTIFS, methodologie et activités

2.1 Objectif de la mission

L’objectif principal de la mission assignée au consultant est d’analyser les capacités du Ministère de l’Eau et de l’Energie (MINEE) à produire et à gérer les données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base.

De manière spécifique il s’agira de :

· décrire l’organisation et le fonctionnement du mécanisme de production des données existant

· décrire les capacités techniques des personnels en charge de l’animation du mécanisme

· analyser ses forces et ses faiblesses

· analyser la fréquence et la qualité des données produite durant les deux dernières années

· analyser le processus de transformation des données en informations pour la prise de décisions

· analyser la fiabilité et l’efficience du mécanisme de production des données

· formuler les recommandations pour la mise à niveau technique et matérielle du système de collecte

· élaborer le protocole de collecte, d’analyse et de traitement des données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement.

2.2 Méthodologie

Avant le début de sa mission, le consultant élaborera une méthodologie appropriée pour adresser tous les objectifs spécifiques. La méthodologie sera approuvée par le comité en charge du suivi de sa mission. Elle comprendra tous la méthode et les outils de collecte et d’analyse des données nécessaires à la réponse aux questions.

2.3 Tâches à accomplir

Sous la supervision du Chef de la Section WASH de l’UNICEF, le ou la consultant(e) travaillera directement avec le MINEE, il ou elle est en charge des taches suivantes :

· revue de la méthodologie actuellement utilisée pour la collecte des données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base et proposition des ajustements/améliorations à apporter ;

· audit de la base de données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base actuellement utilisée par le MINEE ;

· définition de la ligne de développement et des fonctionnalités à mettre à jour ou à intégrer dans la base de données existante;

· faire l’état des lieux des ressources humaines et du parc informatique de la division en charge des données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base:

o faire le profil des catégories de personnel impliquées dans la gestion des données (niveaux central, régional et départemental) et identifier les gaps,

o identifier/prioriser les besoins et proposer un plan formation en vue d’une meilleure gestion des données,

o procéder à l’état des lieux du parc informatique disponible pour la gestion des données et proposer un plan d’investissement en vu de doter le ministère de matériels adéquats ;

· proposer les grandes lignes de la démarche à adopter pour la collecte, la gestion et la diffusion des données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base.

3 Résultats et produits attendus

3.1 Résultats attendus

· Rapport d’audit des mécanismes de collecte et de la base de données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base effectué.

· Etat des lieux des ressources humaines et du parc informatique dédiés à la gestion des données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base connu.

· Méthodologie univoque de collecte, de gestion et de dissémination des données définie et validée par les principaux acteurs.

3.2 Produits attendus

· Un rapport général de la mission décrivant :

o l’approche méthodologie utilisée ;

o la description des mécanismes de collecte et la gestion de la base des données sur les infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement de base ;

o l’analyse des capacités techniques des personnels en charge de l’animation du système au MINEE ;

o les forces et les faiblesses du système existant ;

o l’analyse des expériences d’utilisation des données pour la prise de décisions dans le secteur couvert par le MINEE ;

o l’analyse des causes des principales faiblesses et disfonctionnements du dispositif existant ;

o Méthodologie de collecte, de gestion et de diffusion des données ;

o conditions de succès du dispositif de collecte des données proposé.

· Un rapport final de la consultation faisant les recommandations pour une meilleure gestion des données.

4 Durée de l’étude

La durée de la consultation est de trois mois à partir du 1er Mai 2016. Le consultant sera basé à Yaoundé en appui technique au MINEE. La réalisation de la mission nécessitera des déplacements à l’intérieur du pays. Ces déplacements seront organisés selon les conditions en vigueur au bureau de l’UNICEF au Cameroun.

5 SUIVI de la mission

Le consultant travaillera sous la supervision du Chef de programme Eau Hygiène et Assainissement de l’UNICEF et en partenariat avec la Cellule du Système d’Information sur l’Eau (CSIE) du Ministère de l’Eau et de l’Energie.

Le consultant sera basé dans les locaux de la Cellule du Système d’Information sur l’Eau (CSIE) du Ministère de l’Eau et de l’Energie où un espace de travail lui sera fourni. Le personnel de la CSIE jouera le rôle de facilitateur entre l’équipe du consultant, celle de la Direction et celle des services déconcentrés du MINEE. Elle permettra entre autres, la mise à la disposition du consultant de toutes les ressources informationnelles qui lui permettront de mener à bien sa mission dans les limites des délais impartis à sa mission notamment, la facilitation de l’accès à la base de données et aux informateurs clés.

6 Profil du consultant

Le consultant devra être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou de niveau BAC + 5 ans dans les domaines tels que : génie rural, géographie, cartographie, système d’information géographique, informatique ou tout autre domaine reconnu équivalent. Il devra également avoir les qualités professionnelles suivantes:

o solide expérience (10 ans au moins) dans le domaine d’audit et de gestion de systèmes d’information géographiques (SIG), de la collecte des données sur les infrastructures d’assainissement de base et les ressources en eau,

o bonne maîtrise du déroulement des inventaires des ouvrages,

o bonne maitrise de l’outil informatique, des bases de données et logiciels de cartographie,

o Avoir une bonne connaissance du contexte de l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement de base dans la sous-région et des défis à relever,

o Avoir la capacité de travailler sous pression avec la contrainte de produire des résultats de qualité,

o Avoir une bonne expérience de travail avec les services du gouvernement, les ONG et les partenaires au développement,

o Avoir les aptitudes à travailler dans un contexte bilingue (Français et Anglais).

7 FINANCEMENT

Les dépenses générées par la présente consultation seront imputées au budget 2016 du Programme de Coopération Cameroun – UNICEF, Composante Eau-Assainissement et Hygiène

How to apply:

1 PARTICIPATION AU PROCESSUS DE SELECTION des consultants

Le processus de sélection du candidat se fera en deux étapes. La première étape consistera en l’examen du dossier de candidature soumis par les personnes physiques intéressées par la mission. Le dossier comprendra un CV et un formulaire P11[1] détaillés faisant ressortir clairement les domaines d’expertise et l’expérience requise et, une offre technique. L’offre technique indiquera de manière détaillée l’approche méthodologique et l’organisation pratique que le candidat propose pour atteindre les résultats attendus de la mission.

Toutes les demandes doivent être présentées par voie électronique à l’adresse : inyemb@unicef.org ou yaoundehr@unicef.org copie à honibon@unicef.org. avec l’objet ” Consultation pour l’analyse des mécanismes de collecte et de gestion des données sur les infrastructures d’alimentation en eau potable et d’assainissement de base au Cameroun».

LES CANDIDATURES FEMININES QUALIFIEES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES.

2 CONTRIBUTION A L’ATTEINTE DES OBJECTIFS DU PROGRAMME

Effet : Les populations vulnérables des communes cibles ont un accès équitable et durable à l’eau potable, aux infrastructures adéquates.

Produit : Des outils et mécanismes de planification, de gestion et de coordination des interventions AEPHA sont disponibles et fonctionnels.

[1] Le formulaire P11 peut être téléchargé à partir site de l’UNICEF (www.unicef.org , rubrique ” carrières à l’UNICEF » puis ” comment postuler ».

Via:: RELIEFWEB CAREERS INT