Democratic Republic of the Congo: Expert sectoriel Education, Formation & Emploi (h/f) – RD CONGO

Organization: Belgian Development Agency
Country: Democratic Republic of the Congo
Closing date: 22 Mar 2017

Dans le cadre du développement de ses activités en République Démocratique du Congo (RDC), son plus gros programme de coopération en termes de budget et d’effectif, la CTB recherche un(e) :

Expert sectoriel Education, Formation & Emploi (H/F) –

République Démocratique du Congo

Réf. : RDC/16/204-3

Lieu d’affectation : Kinshasa, avec des déplacements réguliers dans les provinces.

Durée du contrat : 36 mois

Date probable d’entrée en fonction : Q2 2017

Package salarial mensuel: (cat. B476) entre 6.746,04 euros et 10.028,34 euros (en ce compris le salaire brut mensuel et les avantages liés au statut d’expatrié : primes d’éloignement et de pénibilité). Le salaire est calculé en fonction de la composition de ménage et de l’expérience professionnelle pertinente.

Contexte

La RDC est le premier pays partenaire de la Coopération belge. La superficie de ce pays “continent» défini de nombreux contextes différents pour la mise en œuvre des projets et programmes de développement. De cette situation et du fait du volume des interventions réalisées par la CTB il y a toujours eu une nécessité d’assurer de la cohérence dans la mise en œuvre des interventions.

La nécessité d’assurer cette cohérence sur un plan géographique est maintenant garantie par la mise en place des Programmes Provinciaux auxquels sont rattachés la plupart des projets/programmes et par les fonctions des Coordinateurs Provinciaux. Les ATI travaillant au sein de ces interventions sont donc placés sous la responsabilité hiérarchique des coordinateurs provinciaux.

Le besoin d’assurer au niveau de la Représentation de la CTB en RDC la cohérence sectorielle des interventions, d’appuyer les programmes mais également d’assurer l’interface entre les acteurs de chaque secteur d’intervention a été identifié et doit être pris en charge par un expert sectoriel en coopération technique.

Les termes de référence ci-après décrivent les objectifs et les résultats attendus d’un tel expert dans le secteur de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’accès à l’emploi.

Cadre réglementaire

Les prestations de cet Expert en Coopération Technique (ECT) se feront selon les principes, accords et tâches stipulés dans les documents officiels suivants :

  • Législation fédérale belge sur la coopération au développement ;

  • La convention générale de coopération entre la Belgique et le RDC ;

  • Le contrat de gestion entre l’Etat belge et la CTB ;

  • Les programmes de coopération approuvé par les deux pays ;

  • La convention de mise en œuvre entre la DG Développement et la CTB sur les experts sectoriels ;

  • Les notes stratégiques sectorielles pertinentes de la coopération belge ;

  • La politique et les stratégies sectorielles nationales et les rapports de suivi ;

  • Les notes définissant les principes de fonctionnement des Programmes Provinciaux de la CTB en RDC.

Fonction

Sous l’autorité hiérarchique du représentant résident ou de son délégué, avec un lien fonctionnel avec la cellule d’expertise Education, Formation et Emploi au siège de Bruxelles et en étroite collaboration avec les autres experts, l’Expert(e) Sectoriel(le) coordonne l’ensemble des activités de la CTB dans le secteur en RDC ; il/elle est le/la référent(e) Education, Formation et Emploi de la CTB et participe aux instances de réflexion, de concertation, de planification ou de pilotage du secteur au niveau national. Il/Elle sera la courroie de transmission entre les évolutions sectorielles du niveau central et le fonctionnement des programmes CTB en périphérie.

Les résultats attendus sont :

  • La participation au dialogue sectoriel, au pilotage du secteur, à la définition de politiques et à la planification du secteur est assurée.

  • Les interventions sont coordonnées et répondent efficacement aux enjeux économiques et sociaux ; elles contribuent à améliorer l’accès des jeunes à l’emploi et l’auto-emploi.

  • Les synergies entre acteurs du secteur (institutions, société civile, PTF, secteur privé…) sont renforcées.

  • Les assistants techniques sectoriels de la CTB en RDC fonctionnent en équipe, dans un esprit de partage d’informations et de compétences ; il sont suivis et renforcés dans leurs compétences.

  • Les stratégies de programmes Education, Formation et Emploi de la CTB sont en cohérence, ainsi que les approches méthodologiques.

  • La qualité des interventions dans le secteur est contrôlée (conformité au cadre CTB, pertinence des approches, atteinte des résultats) et des mesures correctives sont identifiées et/ou prises en cas d’insuffisance, ainsi que pour la qualité technique du reporting et des outils de communication.

  • Les bonnes pratiques et expériences réussies sont capitalisées.

  • Les ressources des programmes sont mutualisées et l’efficacité des interventions est optimalisée.

  • Les interventions sont pérennisées et participent à l’amélioration du secteur.

  • Le secteur Education, Formation et Emploi travaille en synergie avec les autres secteurs, au niveau central comme au niveau provincial.

  • La communication entre la CTB RDC et EST siège au niveau sectoriel est fluide, la collaboration fructueuse.

  • Le suivi et rapportage du secteur par la CTB au niveau national est réalisé et diffusé.

    Tâches et Responsabilités

    Domaine de résultat 1 : Expertise technique

  • Contribuer à la définition des orientations stratégiques des interventions Education, Formation et Emploi.

  • Contribuer à la diffusion des éléments de politique Education, Formation et Emploi et de leur évolution auprès des équipes sectorielles.

  • Diffuser auprès des équipes sectorielles et des partenaires les informations pertinentes et les bonnes pratiques.

  • Contribuer à la pérennisation et à la capitalisation des interventions sectorielles de la CTB.

  • Introduire et promouvoir des innovations, aussi bien dans les approches Education, Formation et Emploi, que dans la gouvernance, le développement humain et économique : ” thinking out of the box » pour des résultats réels dans un contexte de fragilité.

  • Contribuer à améliorer la concertation et la structuration dans le domaine de l’ Education, Formation et Emploi.

  • Etre le référent technique pour les ATI/ATN du secteur ; participer à leurs cercles de développement.

  • Constituer et animer des groupes thématiques d’expertise.

  • Produire des analyses sectorielles et assurer une veille active pour apporter des contributions au dialogue politique. Fournir à la RR et à l’ambassade un appui-conseil sur les questions relatives au secteur.

Domaine de résultat 2 : Coordination des interventions et programmes sectoriels

  • Suivi des interventions sectorielles et participer au processus d’assurance qualité pour garantir la réalisation optimale des interventions en Education, Formation et Emploi dans le respect des orientations de la politique dans la matière en RDC ainsi que de la politique du Ministre Belge dans la matière.

    • Veiller à la cohérence des activités des interventions : organiser des réunions de coordination entre les interventions afin de stimuler l’échange d’information, créer un forum d’apprentissage et d’échange, harmoniser les stratégies et les méthodologies…

    • Stimuler une dynamique d’équipe pour l’analyse, l’étude des questions sectorielles et transversales, la concertation et le partage d’expériences.

    • Apporter un appui aux formulations, EMP et EF qui se déroulent dans le secteur.

    • Consolider les plannings et suivi de l’état d’avancement opérationnel des programmes (reporting), et en assurer la qualité.

    • Apporter un appui à la préparation des SMCL et y participer.

    • Appuyer la mutualisation des ressources humaines et techniques des interventions Education, Formation et Emploi.

    • Elaborer les documents de rapportage et d’analyse synthétiques du secteur au niveau national.

Domaine de résultat 3 : Rôle d’interface

  • Jouer le rôle d’interface technique avec tous les interlocuteurs du secteur au niveau national (institutions publiques, PTF, secteur privé, société civile, ambassade…).

  • Participer aux instances de concertation et groupes thématiques sectoriels au niveau central.

  • Assumer le rôle de référent CTB au niveau du secteur de l’Education, Formation et Emploi.

  • Accompagner les interventions sectorielles dans l’alignement aux aspects normatifs et dans la mise en œuvre de la politique éducative en matière de Education, Formation et Emploi.

  • Jouer le rôle d’interface avec les institutions centrales en vue de valoriser et capitaliser les expérimentations pilotes provinciales.

  • Assurer le lien intersectoriel et le dialogue avec les autres secteurs au sein de la CTB, y compris sur les thématiques transversales.

  • Participer aux réflexions sectorielles au sein de l’équipe EST Education, Formation et Emploi et assurer une bonne remontée d’information de la RDC vers le siège sur les questions sectorielles et, inversement , assurer un suivi de l’application de nouveaux outils développés dans les interventions.

  • Assurer une bonne coordination et la mise en cohérence / synergie des interventions dans le secteur de l’Education, Formation et Emploi avec les interventions dans les autres secteurs.

  • Encourager les synergies multi bailleurs

Profil

Diplôme :

  • Diplôme supérieur (Master ou équivalent au minimum) en Pédagogie, Economie, Sociologie, ou autre diplôme pertinente pour le secteur de l’Education, Formation et Emploi.

    Expérience professionnelle :

  • Minimum 10 ans comme expert (dans des programmes de développement) en formation professionnelle, enseignement technique, éducation générale, emploi et/ou insertion professionnelle ;

  • Il sera considéré comme un atout important si cette expérience s’est construite en RDC (ou en partie) ;

  • Expérience confirmée dans l’appui institutionnel de haut niveau.

    Expertise technique :

  • Expertise sectorielle éprouvée ;

  • Connaissance solide de la Coopération bi- et/ou multilatérale, et des procédures en matière de suivi et d’exécution des Programmes (une bonne connaissance du contexte de la RDC est un atout important) ;

  • Bonne maîtrise de techniques de management opérationnel des interventions.

    Aptitudes :

  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse ;

  • Grande capacité d’organisation du travail : méthode, planification, respect des délais ;

  • Orientation résultats ;

  • Capacité de négociation et de recherche de solutions ;

  • Sens des responsabilités et capacités à prendre des décisions ;

  • Diplomatie ;

  • Esprit d’équipe et aptitudes à la communication vis-à-vis de collègues et interlocuteurs de nationalités, conditions et niveaux sociaux différents ;

  • Bonnes compétences en encadrement de collaborateurs, ainsi qu’en gestion de conflits ;

  • Grande réactivité et disponibilité ;

  • Prêt à travailler sous stress, et de respecter les règles de sécurité de la CTB.

    Compétences linguistiques :

  • Excellente connaissance orale et écrite du français ;

  • Bonne connaissance de l’anglais ;

  • La connaissance du néerlandais est un atout.

Intéressé(e) ?

Postulez au plus tard le 22/03/2017 via notre site web https://career012.successfactors.eu/career?company=C0000960484P&career_ns=job_listing_summary&am….

Pour toute information complémentaire, contactez-nous au 02/505 18 65.

How to apply:

Through our website: https://career012.successfactors.eu/career?company=C0000960484P&career_ns=job_listing_summary&am…

Read more here:: RELIEFWEB CAREERS GOV